Répit de l’aidant

Répit de l’aidant

Les aidants de personnes handicapées bénéficiaient d’un statut depuis 2005. L’aidant familial qui prend en charge un proche âgé dépendant n’en avait aucun.

Depuis la loi du 28 Décembre 2015, relative à l’adaptation de la société au vieillissement, l’aidant familial est reconnu et s’est vu octroyer des droits.

Définition de l’aidant « il s’agit du conjoint, du partenaire avec qui la personne âgée a conclu un pacte civil de solidarité ou son concubin, un parent, un allié ou une personne résidant avec elle ou entretenant avec elle des liens étroits et stables comme un voisin ou ami, qui lui apporte son aide pour une partie ou la totalité des actes de la vie quotidienne de manière régulière et à titre non professionnel »

Répit ou Absence de l’aidant familial financé :

Droit au répit Financé de l’aidant familial

  • Vous assurez une présence ou une aide indispensable à la vie à domicile d’un proche
  • Vous ne pouvez pas être remplacés pour assurer cette aide par une personne de l’entourage
  • La personne aidée est bénéficiaire de l’APA

Vous pouvez donc demander à activer un droit au répit même quand le plafond du plan d’aide APA de la personne aidée est atteint. Dans la limite de 500 € par an, vous pourrez ainsi financer un accueil de jour ou de nuit, un hébergement temporaire en établissement ou en accueil familial, un relais à domicile.

Attention : Les bénéficiaires de l’APA acquittant une participation financière sur leur plan d’aide, devront également acquitter une participation sur le droit de répit de l’aidant familial.

Hospitalisation de l’aidant

Vous êtes aidant familial, votre aide est indispensable et vous ne pouvez être remplacé. Si vous êtes hospitalisé, une aide ponctuelle allant jusqu’à 992 € au-dessus des plafonds de l’APA peut vous être accordée.

Vous devez faire la demande au président du conseil départemental du lieu de résidence de la personne aidée, à minima un mois avant la date d’hospitalisation si vous la connaissez, sinon, le plus rapidement possible.

L’aide accordée peut servir à couvrir les frais d’un hébergement temporaire de la personne dépendante ou d’un relais à domicile.

Des solutions pour pouvoir s’absenter :

Concilier sa vie privée ou professionnelle avec son rôle d’aidant familial n’est pas simple. Se dégager du temps libre pour s’occuper de soi ou juste se reposer relève souvent d’un véritable challenge. Pourtant, ces moments de pause sont indispensables.

Pouvoir s’absenter la journée

Vous êtes aidant familial et accompagnez une personne âgée dépendante, il existe des solutions qui vont vous permettre d’avoir du temps la journée. Elles ne sont cependant pas financées par les services publics.

L’accueil de jour : Certaines structures d’hébergement de personnes âgées proposent des accueils de jour. Les activités qui seront proposées à votre proche seront en adéquation avec son niveau de perte d’autonomie. Elles permettent à l’aidé de rompre avec un isolement social qui s’installe souvent petit à petit, et contribue à retarder son entrée en EHPAD.

Les services d’aide à domicile : L’aide à domicile apportée ponctuellement ou régulièrement peut prendre plusieurs formes : Réaliser les tâches ménagères, faire les courses, préparer les repas ou juste veiller sur la personne âgée durant la journée. Il existe de très nombreuses structures qui proposent ce type de services. Les différences de tarifs horaires peuvent être importantes, n’hésitez pas à vous rapprocher de plusieurs entreprises pour comparer les prix. Les sommes engagées sont partiellement déductibles des impôts.

Pouvoir s’absenter plusieurs jours

L’aidant familial est régulièrement contraint par une présence quotidienne. Difficile dans ces conditions de s’octroyer un week-end, quelques jours de vacances ou tout simplement remplir ses obligations. L’hébergement temporaire permet d’accueillir des seniors dans un établissement pour personnes âgées dépendantes ou chez un accueillant familial.

Pour trouver une structure proposant l’hébergement temporaire, vous pouvez consultez le site www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr

Etre aidant peut rapidement devenir un véritable parcours du combattant ! Labyrinthe administratif, manque d’informations pertinentes et fiables, jargon juridique pas toujours compréhensible… Avec l’Atelier des Aidants, vous ne perdez plus de temps à rechercher ce dont vous avez besoin. Nous avons centralisé pour vous l’ensemble de ces informations afin de vous épauler dans votre rôle d’aidant familial. Un sujet que vous aimeriez voir traiter ? Dites-le nous sur notre forum des aidants !