Toilette

Toilette

Aider une personne âgée à faire sa toilette n’est pas anodin. On entre au plus près de l’intimité de la personne. Quand un aidant ne peut pas ou ne veut pas utiliser les services d’un(e) auxiliaire de vie, il doit se préparer (ainsi que l’aidé) à cette évolution dans leur relation.

Franchir la barrière de l’intimité :

Voir et toucher le corps nu de son aidé pour la toilette peut être assez inconfortable, surtout si le proche est un père ou une mère. La relation est chamboulée : l’aidant devient le parent de son parent. De son côté, l’aidé peut se sentir dévalorisé. C’est un nouveau cap franchi dans la dépendance et les rend un peu plus vulnérables.

Il est important de procéder par étapes. Commencez par discuter des besoins de votre aidé. Il est important que l’aidant n’en fasse pas trop. Votre proche doit continuer de faire tous les gestes dont il est capable pour entretenir sa mobilité et son autonomie.

Le dialogue et le respect est primordial. C’est avant tout la personne dépendante qui doit guider l’aidant. Effectuer la toilette d’une autre personne n’est pas une chose innée. Il faudra passer par une période d’apprentissage. Parlez-en avec votre proche afin de vous rassurer mutuellement.

Il faut se rapprocher le plus possibles de sa routine. Votre proche préfère-t-il un bain ou une douche ? Quels produits utiliser ? Etc.. Parler du quotidien, des projets de la journée permet aussi d’alléger la gêne. Certaines personnes âgées ont eu de mauvaises expériences avec certains personnels soignants du fait de leur froideur et leur distance.

Avoir les bons gestes :

Pensez bien à préparer la salle de bain en avance : Serviettes, gants, savon, shampoing… Selon les situations, un tabouret peut se révéler très utile pour faciliter la tâche.

Pensez à vous laver les mains ou à utiliser une solution hydro-alcoolique avant de commencer.

Pour nettoyer les yeux, préférez les compresses imbibées de sérum physiologique. Pour les oreilles, évitez les cotons tiges à l’intérieur des oreilles. Utiliser plutôt une compresse ou une serviette fine pour nettoyer la partie extérieure de l’oreille.

Attention à ne pas utiliser de talc. En effet, il favorise, surtout au niveau des plis, la macération, les mycoses et les infections.

Si votre proche est alité, il est important de vérifier ses points d’appui : épaules, omoplates, talon, bas du dos… Des rougeurs peuvent être un signe d’escarres à venir. En cas de doute, n’hésitez pas à demander l’avis d’un médecin.

Quelle aide aux aidants de personnes âgées ? Quelles sont les conditions d’attribution de l’APA ? Quels sont les besoins des personnes âgées à domicile ? Autant de questions que les aidants familiaux se posent sans forcément trouver de réponses malgré parfois de très longues recherches ! Sur l’Atelier des Aidants, vous avez enfin accès à un portail unique qui centralise tout ce que vous recherchiez, informations comme actualités, qui vous donne accès à un forum des aidants ainsi qu’à un espace personnel pour vous aider à bien vous organiser.