quiveutetremonassocierM6

« Qui veut être mon associé ? » : ces candidats engagés qui facilitent la vie des aidants

Constant et Zoé – Des vêtements adaptés beaux et confortables

Sarah est une jeune femme pleine d’énergie qui a décidé de se consacrer à son frère, Constant, lourdement handicapé. Afin de rendre son quotidien plus beau et plus doux, mais aussi faciliter l’habillage des personnes handicapés ou en perte d’autonomie, elle crée la marque Constant et Zoé.

Parce que s’habiller lorsque l’on est handicapé ou habiller un proche en perte d’autonomie n’est pas une mince affaire, Sarah vous propose des vêtements faciles à enfiler comme à enlever, mais sans sacrifier le style et le confort. Adaptée aux enfants comme aux adultes, la marque propose des tailles allant du 6 ans au L. De quoi redonner l’envie de s’habiller !

Pour chaque vêtement, vous retrouverez des conseils pour faciliter l’enfilage et pourrez même vous faire conseiller au besoin.

Pour découvrir les produits Constant et Zoé, nous vous invitons à consulter leur site internet constantetzoé.com > 

Maase – Le plaid sensoriel thérapeutique

Nancy et Lou-Anne sont deux sœurs jumelles ayant été aidante de leur grand-mère. Fortes de leur expérience, elles ont conçu Maase, un plaid technologique qui favorise l’apaisement des personnes atteintes de troubles du comportement. On devine donc facilement l’intérêt pour les aidants de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, de Parkinson ou encore d’autisme.

Maase est donc un plaid lesté et tout doux qui propose différents programmes sensoriels (chaleur, musique, vibration, lumière) pour favoriser l’apaisement ou l’endormissement. Comme le rappellent les jeunes créatrices, les personnes atteintes d’Alzheimer peuvent connaitre des phases d’agitation pouvant durer plus de 4 heures, Maase obtient l’apaisement ou l’endormissement en 5 à 10 minutes. Un véritable objet de confort pour les aidants comme leur proche !

S’il n’est pour l’instant proposé qu’en établissement de soins ou EHPAD, un développement pour le grand public sera peut-être envisagé à l’avenir puisqu’environ 3,4 millions de personnes aident un proche de 60 ans ou plus, à domicile.

Pour en savoir plus sur Maase, n’hésitez pas à consulter le site internet maase.fr > 

Partagez cet article