Portrait aidant

Portrait d’aidant : Amanda Booth

Célèbre mannequin installée à Los Angeles, Amanda Booth est depuis 2014 l’heureuse maman du petit Micah. Trois mois après sa naissance, ses parents apprennent qu’il est porteur de trisomie 21 et décident d’en faire une force pour changer le regard sur la différence.

À part ses yeux en amande (les mêmes que son père) et ses oreilles pliées, il n’avait aucun autre symptôme

Lorsqu’Amanda et son époux Mike ont décidé d’avoir un enfant, ils ont également choisi de faire confiance au destin en refusant le test prénatal de dépistage de la trisomie 21.

Nous avons toujours refusé de faire des tests durant la grossesse. Les échographies étaient bonnes et, de toute façon, s’il y avait eu un problème, cela n’aurait rien changé.

En août 2014, le couple accueille donc leur petit Micah sans qu’aucun diagnostic ne soit posé.

À part ses yeux en amande (les mêmes que son père) et ses oreilles pliées, il n’avait aucun autre symptôme. Aussi, son cœur était en pleine forme, contrairement à la plupart des cas de trisomie.

Ce n’est que trois mois après que l’annonce sera formelle, sans pour autant que cela n’impacte la vie de la petite famille.

Nous vivons juste nos vies. Peut-être qu’un jour cela se remarquera davantage mais, pour le moment, il nous ressemble tant que c’est impossible pour nous de le voir avec sa maladie.

On peut être jeunes et heureux en étant les parents d’un enfant différent

À la naissance de Micah, Amanda et Mike avaient déjà pris la décision d’ouvrir un compte Instagram pour leur fils. Le diagnostic de ce dernier ne les pousse pas à fermer le compte, bien au contraire.

On voulait partager notre style de vie et montrer aux gens que nous n’avons aucune honte, que l’on peut être jeunes et heureux en étant les parents d’un enfant différent.

Aujourd’hui, en plus de montrer les progrès du petit garçon de 5 ans, le compte Life with Micah permet aussi de sensibiliser le public à la trisomie 21 et d’éveiller les consciences sur la différence et l’acceptation de chacun.

Je veux que les gens le voient pour qui il est. Je veux qu’ils reconnaissent ses capacités et qu’ils lui donnent l’opportunité de réussir.

La notoriété du jeune mannequin profite donc désormais à son fils avec qui elle a profité de faire la une du magazine Vogue.

Je suis pratiquement sure que Micah est la première personne atteinte de trisomie sur la couverture du magazine Vogue! Je ne pourrais pas être plus fière.

Partagez cet article