residence-senior

Les résidences seniors plébiscitées par les Français

Véritables solutions intermédiaires entre le maintien à domicile et les maisons de retraite, les résidences seniors ont aujourd’hui un grand succès auprès des Français. Près de 60% des plus de 50 ans se déclarent en effet intéressés par le fait d’intégrer une de ces structures.

L’Atelier des Aidants vous propose d’en savoir plus sur les raisons de cet engouement.

La perte d’autonomie, un sujet de plus en plus préoccupant

Emmanuel Macron l’a réaffirmé dans son allocution au Congrès de Versailles, la question de la dépendance et de la perte d’autonomie préoccupe de plus en plus les Français (près de 75% la redoute).

Si 80% des Français sont très attachés au fait de vieillir à domicile et sont prêts à adapter leur logement en conséquence, 42% des plus de 50 ans sont également prêts à anticiper leur dépendance par une entrée en établissement.

Ce choix se justifie par la volonté de ne pas s’imposer à ses enfants lorsque les premiers signes de la perte d’autonomie surviennent, mais aussi par l’attractivité des services proposés par les différents types d’habitat senior et en particulier par les résidences.

Les résidences seniors plébiscitées

Bien connues des Français, les résidences seniors offrent la possibilité d’acheter ou de louer un logement indépendant en plein centre-ville avec un accès rapide aux commodités (magasins, pharmacies, coiffeurs, parcs, etc.) et aux transports en commun.

Ces résidences séduisent par leur capacité à préserver l’autonomie des résidents. Elles leur permettent en effet de vivre de façon autonome dans un appartement ou une petite maison, qui peut être déjà meublée où dans laquelle ils peuvent installer leur propre mobilier.

Associés au logement, de nombreux services sont également disponibles parmi lesquels :

  • les aides à la personne (infirmier à domicile, aide-ménagère, courses, etc.) ;
  • les services de vie en collectivité (restauration, conciergerie, blanchisserie, animation, etc.) ;
  • la sécurité (gardiennage).

Pour 59% des plus de 50 ans, ces personnes à disposition 24h/24, 7j/7 sont un avantage non négligeable, apportant un important sentiment de sécurité.

Un risque financier qu’il faut anticiper

Tous ces services ont un coût. Le prix de la location en résidence senior se situe entre 600 € et 3 000 € par mois. La fourchette est large, car les prix dépendent du type de logement choisi (studio, appartement de deux ou trois pièces, maisonnette avec jardin privatif …), du lieu (province ou Île de France) et de la quantité de services sélectionnés.

À titre de comparaison, le prix moyen d’un placement en EHPAD (https://atelierdesaidants.fr/senior-dependance-personne-agee/gerer-son-quotidien/bien-choisir-maison-de-retraite) (privé et public confondu) se situe autour de 2 500 € par mois et le coût du maintien à domicile autour de 1 000 € à 1 500 € par mois en fonction des investissements consentis et des aides humaines nécessaires.

Pour financer une entrée en établissement ou en résidence, près de la moitié des plus de 50 ans annoncent tout de même souhaiter préserver leur patrimoine, quand 38% envisagent de vendre leur maison ou d’utiliser le montant de leur retraite (24%).

Quel que soit le type d’habitat choisi, il est certain que la perte d’autonomie a un coût financier qu’il ne faut pas négliger. Certaines aides financière peuvent néanmoins participer au financement de votre logement comme l’Allocation Personnalisée à l’Autonomie, l’Allocation Personnalisée au Logement ou encore l’Allocation de Logement Social (sous certaines conditions).

 

Partagez cet article