handicap-aidant-technologie

Les innovations au service du handicap

Une barre d’appui mobile

Pour ne plus tomber, Roth Mobeli propose plusieurs modèles de barres d’appui mobiles. Vous pouvez les installer facilement n’importe où : murs droits ou inclinés, angles, panneaux de douche… Vous pouvez facilement transporter votre barre d’appui mobile pour l’utiliser chez des amis ou à l’hôtel lors de vos déplacements par exemple.

Une solution à découvrir ici ! 

Un fauteuil pour « rouler debout »

Matia Robotics fabrique le Tek RMD, un fauteuil roulant électrique qui permet de rester debout. Bien plus pratique que la position assise des fauteuils roulants traditionnels, ce fauteuil facilite toutes les actions en extérieur comme en intérieur : utiliser des automates en ville, cuisiner, faire la vaisselle… En étant à hauteur d’homme, cela permet de favoriser les relations sociales mais il est aussi bénéfique pour la santé : meilleure circulation sanguine, moins de pressions, facilite les fonctions vésicale et intestinale…

Une vidéo (en anglais) pour illustrer cette solution vous attend ici.

Une cuillère pour faciliter le quotidien des personnes atteintes par Parkinson

Les repas d’une personne atteinte de Parkinson deviennent rapidement une véritable difficulté pour leurs proches aidants. Liftlabs a donc créé la « liftware Steady », une cuillère électronique qui, grâce à une poignée de stabilisation et divers capteurs intégrés, permet de contrebalancer les tremblements de la main et de garder ainsi l’équilibre de la cuillère.

Une brillante idée à découvrir en vidéo (en anglais) ici !

Un copilote pour fauteuil roulant électrique

Commercialisé par la société Ergovie, Feego est un logiciel d’aide à la conduite de fauteuil roulant électrique. Grâce à des capteurs répartis tout autour du fauteuil roulant, il permet d’anticiper les obstacles et ainsi de corriger les trajectoires du fauteuil tout en douceur. Il facilite le déplacement dans les endroits exigus ou au milieu d’obstacles. Une circulation facilitée pour la personne porteuse de handicap et son proche aidant !

Pour en savoir plus, c’est par ici.

Deux guides pour les non-voyants

C’est un nouveau type de canne qui est arrivé dans le monde des non-voyants et des aidants. Intégrant des capteurs, un GPS et un Wi-fi, cette canne connectée prévient son utilisateur des obstacles jusqu’à 2,5 mètre de haut. En énonçant à voix haute sa destination, le GPS intégré dirige la personne à l’adresse indiquée. Elle permet aussi de localiser les transports en commun, de connaitre les arrêts desservis par une ligne précise ou bien les horaires des prochains passages. Vous pouvez découvrir plusieurs marques proposant ces cannes, comme Dring par exemple.

Audiospot est une application mobile qui permet la géolocalisation et donne des informations sur l’environnement de l’utilisateur. Une simple tape sur le smartphone suffit pour entendre énoncés clairement tous les renseignements du spot le plus proche, comme les horaires d’ouverture d’un service publique ou l’arrêt du transport en commun le plus proche. Pratique, non ?

Un téléphone pour les malentendants

Son petit nom : Roger Voice. Sa mission : traduire l’oral en écrit. Grâce à cette application pour smartphone, vous pouvez appeler une personne malentendante de façon simple. Le logiciel traduira en message écrit vos messages vocaux ou utilisera sa voix de synthèse pour traduire vos messages écrits en messages audio. Très pratique, non ? Ce service est disponible dans 20 langues différentes.

Aidants, testez cette solution ici !

Et demain ? Des prototypes pleins de promesses pour les personnes en situation de handicap et les aidants :

Avec l’avancée constante des sciences et de la technologie, le futur nous réserve encore beaucoup de nouveautés. Microsoft travaille par exemple sur un bracelet qui pourrait atténuer voire de stopper les tremblements dû à la maladie de Parkinson.

Divers laboratoires travaillent quant à eux sur des exosquelettes qui permettront aux personnes handicapées de se déplacer sans fauteuil et de réaliser toutes les actions nécessaires au quotidien. Certaines équipes travaillent même sur des commandes cérébrales qui pourront à terme permettre de contrôler un exosquelette par la pensée !

Chez BrainRobotics, on développe une main synthétique qui pourrait comprendre les signaux envoyés par les muscles de la personne pour offrir une habilité très précise de la main ainsi que de gérer la force de chaque doigt individuellement. Le but étant aussi de fournir une prothèse très abordable financièrement.

A Singapour, c’est un étudiant en design qui a créé tout un ensemble d’ustensiles de cuisine à destination des personnes qui ne peuvent utiliser qu’un seul bras dans leur quotidien. Portant le nom Oneware, c’est une panoplie en céramique qui permet avec une seule main de faire la vaisselle, de découper ses aliments, ouvrir des bocaux etc.

Vous avez envie de partager des innovations dont vous avez entendu parler ? Faites-le en commentaire ou sur notre forum des aidants !

Partagez cet article