handicap-international

Imprimer des prothèses sur mesure

L’ONG Handicap International teste depuis deux ans une nouvelle façon de créer des prothèses par impression 3D. Ce système permettrait à terme de commander des prothèses sur mesure de n’importe quel endroit.

Un scanner portable comme point de départ

Le principe réside dans un petit scanner portable qui permet de scanner très précisément le moignon d’une personne amputée et donc porteuse de handicap. Une fois que toutes les données sont enregistrées, elles sont envoyées à une société spécialisée dans la création de prothèses.

Grâce à une imprimante 3D, cette société va créer une emboîture parfaitement adaptée. Cette emboiture sera le lien entre le membre de la personne amputée et une prothèse standard.

Intervenir partout et à moindre coût ?

Le principal avantage de cette solution est sa portabilité. Elle rend possible la prise de mesures aussi bien dans un petit village de campagne que dans un pays en guerre. Plus besoin de système de moulage et grâce à la fabrication à distance, toute la procédure s’en trouve simplifiée.

Les tests ont montré que cette solution fonctionnait aussi bien que la pratique actuelle par moulage. Reste le chapitre des coûts. L’ONG veut les réduire en utilisant des matériaux locaux. Les tests à venir vont se poursuivre en Inde.

Cette solution pourra aussi s’appliquer aux orthèses dont la demande est forte.

Partagez cet article