Flash santé FÉVRIER

Flash Santé du mois de février

Fin de vie à domicile : enfin possible

Pour mieux répondre aux malades souhaitant “finir leurs jours à domicile”, le ministère de la Santé va rendre disponible “d’ici quatre mois” dans les pharmacies de ville le midazolam, un puissant sédatif jusqu’ici réservé à un usage hospitalier.

En effet, le droit à la “sédation profonde et continue jusqu’au décès” pour les malades en phase terminale existe depuis la loi sur la fin de vie de février 2016.

​En savoir plus >

VIH : l’éradiquer chez le nouveau-né

mielome

Une dose unique d’anticorps pourrait permettre d‘éliminer le VIH chez les nouveau-nés, suggère cette étude de l’Oregon Health & Science University, menée chez des bébés singes. Des travaux qui laissent espérer, une prévention de la transmission mère-enfant (PTME) simplifiée et à terme, une disparition complète.

En savoir plus >

Alzheimer : du lithium pour freiner sa progression

antibiotique

Des chercheurs ont récemment découvert que le lithium, administré à très petites doses (jusqu’à 400 fois inférieures pourrait freiner la progression de la maladie d’Alzheimer. Jusqu’à présent, l’usage du lithium dans le traitement de la maladie d’Alzheimer était très controversé du fait de ses nombreux effets indésirables.

 En savoir plus > 

Cancer : rapprocher médecins et patients

NetCancer est une nouvelle plateforme en ligne qui a pour objectif de faciliter le contact entre les patients atteints d’un cancer et les médecins français les plus pointus en la matière et notamment sur les cancers les plus fréquents.

Cette plateforme dont l’accès est gratuit devrait en effet permettre aux malades de trouver des réponses à leurs questions auprès du personnel le plus qualité.

 En savoir plus > 

Parkinson : petite molécule, grand espoir

Une équipe de l’Université Rutgers a découvert une molécule qui contribuera sans nul doute à ralentir la progression de la maladie de Parkinson. Cette dernière cible l’ARN messager qui code pour l’α-synucléine, la protéine en cause dans la maladie.

En savoir plus >

La solution d’Amypore pour lutter contre Alzheimer et Parkinson

Amypore est une entreprise Installée à Marseille et qui a mis au point un spray nasal censé combattre à la fois les maladies d’Alzheimer et de Parkinson. Une approche plutôt originale du traitement de la maladie qui se concentre plus sur un vaccin pour remplacer les médicaments.

Les essais cliniques devraient commencer d’ici 2021, l’idée étant d’aller très vite, en s’appuyant sur un réseau de partenaires pour en accélérer la commercialisation et donc l’accès aux malades.

En savoir plus > 

Partagez cet article