Pendant la grossesse

Accueil > Enfant > Parentalité et handicap > Pendant la grossesse

Pendant la grossesse

Vous attendez un enfant porteur de handicap ? L’Atelier des Aidants vous aide à gérer cette annonce et à devenir aidant si vous décidez de garder votre enfant.

Les premiers jours

L’annonce du handicap chez votre enfant à venir peut être vécue comme un bouleversement. Les parents, submergés de questions et d’inquiétudes de toutes sortes, en ressortent fragilisés.

Quel est ce handicap ? Le diagnostic est-il sûr ? Comment faire pour la suite…

Il est avant tout très important de ne pas rester seul(e)s. Commencez par vous informer rapidement auprès de différents intervenants. Parlez-en à vos proches et surtout laissez-vous le temps de prendre la distance nécessaire pour laisser de l’espace à la réflexion. N’hésitez pas à dialoguer avec d’autres parents du handicap chez l’enfant sur notre forum aidants.

Se renseigner auprès des aidants professionnels

Bien évidemment, la profession médicale (médecin, échographiste, obstétricien…) est là pour vous apporter beaucoup de réponses principalement techniques sur le handicap ou la maladie de votre futur enfant. Ces aidants professionnels vont jouer un rôle central dans votre vie, contactez-les rapidement et posez-leur toutes vos questions sur le handicap chez l’enfant.

Mais il est une catégorie de professionnels à laquelle on ne pense pas toujours : les soignants. En étant sur le terrain tous les jours, ils peuvent apporter un point de vue plus concret et pragmatique sur les conséquences d’un handicap ou d’une maladie en particulier. Ils pourront vous parler en détails de la prise en charge et du quotidien de l’enfant porteur de ce handicap ou de cette maladie.

Ainsi ils pourront :

  • Apaiser certaines peurs légitimes sur le handicap chez l’enfant
  • Démentir certaines croyances et aprioris
  • Rationnaliser la situation

Gérer le temps

Une fois le diagnostic établi, vous pouvez parfois être poussé par le personnel médical à prendre rapidement des décisions. Cette pression n’est pas à mettre sur le compte d’une insensibilité du milieu mais plutôt sur une anticipation d’échéances à respecter.

En cas de poursuite de la grossesse, sachez qu’il y aura des examens et des rendez-vous à planifier.

En cas d’interruption médicale de grossesse, il y a des délais à respecter et des complications qui peuvent s’accumuler le temps passant. De plus, certaines personnes, voulant bien faire, pensent qu’en agissant vite on atténuera la souffrance et la peine.

Même si les préoccupations du milieu médical sont justifiées, il est important de ne pas céder aux pressions. Vous avez besoin de temps pour assimiler l’évènement, comprendre les enjeux et prendre de la distance pour éviter une décision impulsive.

Parlez-en avec votre conjoint, avec vos proches, avec votre médecin de famille. Il existe des associations qui mettent en relation des parents qui vivent ou ont vécu la même chose et partageront leurs expériences sur le handicap chez l’enfant. Vous trouverez beaucoup de témoignages qui pourront vous apporter plus de détails et vous rassurer dans votre prise de décision.

Les proches et le regard des autres sur le handicap chez l’enfant

Cet événement peut perturber les relations avec les proches. Dans leur bienveillance, certaines personnes voudront vous aider le plus possible. Entre la famille et les amis, on peut vite ressentir une grande pression sous cette avalanche d’avis, de conseils ou de « bonnes adresses ».

Sachez tempérer certaines personnes si vous sentez que c’est trop. Privilégiez les personnes douées d’une bonne écoute si vous ressentez le besoin de parler.

Il faut aussi se préparer à certaines réactions qui peuvent potentiellement être blessante. N’oubliez pas que c’est souvent la peur, la méconnaissance ou l’incompréhension qui est à la source de certains rejets. Rapprochez-vous des personnes qui vous soutiennent sans en tenir rigueur aux autres.

Si vous décidez de garder votre enfant, renseignez-vous sur l’arrivée de l’enfant handicapé grâce à notre article.

Aidant d'un enfant en situation de handicap

Etre aidant d’un enfant en situation de handicap ou d’un enfant malade peut rapidement devenir un véritable parcours du combattant ! Labyrinthe administratif, manque d’informations pertinentes et fiables, jargon juridique pas toujours compréhensible… Avec l’Atelier des Aidants, vous ne perdez plus de temps à rechercher ce dont vous avez besoin. Nous avons centralisé pour vous l’ensemble de ces informations afin de vous épauler dans votre rôle d’aidant familial. Un sujet que vous aimeriez voir traiter ? Dites-le nous sur notre forum des aidants !