Parler du handicap à un enfant

Parler du handicap à un enfant

Droits et aides de l'aidant d'un enfant handicapé

Parler du handicap d’un proche n’est pas une chose aisée en soi, l’aborder avec un enfant soulève de nombreuses questions qui se révèlent d’autant plus délicates que le lien de parenté avec la personne en situation de handicap est fort.

Puis-je tout lui dire ? A-t-il besoin de tout savoir ? Quand dois-je le lui dire ? Autant de questions que vous pouvez vous poser en tant qu’aidant. L’Atelier des aidants vous guide dans la façon d’aborder le sujet, qu’il s’agisse d’enfants de la famille ou non.

Annoncer ou non le handicap d’un proche aux enfants ?

Passé le diagnostic de votre proche, vient le moment de l’annonce à la famille. Si les adultes peuvent rapidement comprendre, la tentation est grande d’épargner les plus jeunes pour les préserver. Pourtant les enfants sont très sensibles aux changements et pourraient bien sentir exclus si vous leur cachez quelque chose.

De manière générale, il est recommandé de ne rien cacher aux enfants, surtout lorsque la situation est importante et peut les concerner (les enfants proches de la personne porteuse de handicap notamment). Par ailleurs, toute l’énergie que vous déployez à cacher la nouvelle pourrait être précieusement utilisée pour soutenir votre proche.

Expliquer et rassurer

Les enfants ont besoin qu’on leur explique la nouvelle situation du proche en situation de handicap dans les détails et surtout qu’on les rassure : ce qui ne change pas, ce qui va changer, ce qui ne sera plus possible de faire, les risques liés à la maladie mais aussi le fait que leur relation ne changera pas (son parent sera toujours son parent, même handicapé) etc. Utilisez un ton bienveillant, sérieux mais pas alarmiste et serein autant que faire se peut.

Si souvent nous ne souhaitons pas les impliquer, les enfants peuvent aussi se sentir concernés par le handicap et prendre de nouvelles responsabilités pour soulager le proche à hauteur de leur moyen, comme être plus sage, mettre la table ou ranger plus facilement leurs jouets.

Aidants, si vous êtes le conjoint de votre proche handicapé, n’oubliez pas votre rôle de parent, ni le rôle et la place de vos enfants. S’il n’est pas toujours facile de concilier vie familiale et handicap, pensez à garder des temps de jeu avec vos enfants, des moments plus légers où il vous sera possible de « sortir du handicap ».

Les autres enfants face au handicap: une approche curieuse et bienveillante

Même s’il n’est pas de la famille, lorsqu’un enfant est confronté à une personne présentant des différences qu’il découvre pour la première fois (qu’il s’agisse de handicap ou non), il y a de fortes chances qu’il s’y intéresse. Votre proche en situation de handicap ne fait pas exception, qu’il soit adulte ou qu’il soit lui aussi un enfant.

Contrairement aux adultes qui ont plus de retenue ou sont généralement plus mal à l’aise, les enfants sont très curieux et vont surement vous bombarder de questions. Certaines peuvent être très générales, très spécifiques et parfois même drôles, le plus souvent elles sont naïves, spontanées et sans arrière-pensées. Ces questions sont bienveillantes et ont pour but de s’assurer qu’il peut interagir avec la personne de façon naturelle ou, le cas échéant, de savoir comment se comporter avec elle.

Dans tous les cas, il est préférable de satisfaire leur curiosité de façon honnête et ainsi d’intégrer le handicap au monde de l’enfant plutôt que d’en faire un secret au risque de développer un sentiment de mise à l’écart et de gêne (aussi bien pour votre proche que pour l’enfant).

Etre aidant d’un enfant en situation de handicap ou d’un enfant malade peut rapidement devenir un véritable parcours du combattant ! Labyrinthe administratif, manque d’informations pertinentes et fiables, jargon juridique pas toujours compréhensible… Avec l’Atelier des Aidants, vous ne perdez plus de temps à rechercher ce dont vous avez besoin. Nous avons centralisé pour vous l’ensemble de ces informations afin de vous épauler dans votre rôle d’aidant familial. Un sujet que vous aimeriez voir traiter ? Dites-le nous sur notre page Facebook !