conference_nationale_du_handicap_2020

[1/3] 5ème conférence nationale du handicap : Les 5 mesures pour concrétiser le pacte républicain

15 ans jour pour jour après la première loi handicap de 2005, Emmanuel Macron a animé la 5ème conférence nationale du handicap. L’occasion de rappeler que, si beaucoup a été fait, beaucoup reste encore à faire.

Fidèle à sa promesse de campagne, le Président de la République réaffirme sa volonté d’améliorer le quotidien des personnes en situation de handicap et leur proche au travers de 12 nouveaux engagements que nous vous détaillerons.

Découvrez tout de suite les 5 engagements annoncés pour transformer durablement la place des personnes en situation au sein de l’école, du travail, mais aussi de la république et le regard des autres.

Engagement N° 1 – Réussir l’école inclusive

L’école devrait être dotée de plus de moyens afin d’assurer la scolarité de tous les enfants en situation de handicap et participer à la construction d’une société plus inclusive. Ainsi, la prise en compte des besoins spécifiques liés au handicap sera directement intégrée à la formation de tous les nouveaux enseignants.

Le nombre d’unités d’enseignements autismes devrait augmenter portant leur nombre à 270 sur le quinquennat.

Enfin, un livret numérique de parcours inclusif devrait être déployé afin de permettre aux adaptations nécessaires aux enfants en situation de handicap puisse être mises en place tout au long de son parcours scolaire.

Engagement N° 2 – Gagner le pari de la qualification et de l’emploi

Pouvoir amener un maximum de personnes en situation de handicap dans l’emploi est également un des engagements pris par le Président de la République. Pour cela le levier de l’apprentissage sera largement utilisé avec un premier objectif de 10 000 apprentis pour fin 2021.

Au niveau des études supérieures, de nouvelles mesures devraient venir simplifier l’accès aux études et le parcours étudiants des élèves en situation de handicap.

Afin de lever les freins à l’activité professionnelle, les modalités du relèvement du seuil de 17,5 heures pour le cumul de l’AAH avec un contrat de travail à temps partiel devraient être définies avant l’été 2020.

Engagement N° 3 – Prendre en compte le handicap dans le système universel de retraite

C’était l’une des inquiétudes des associations liées à la réforme des retraites, le départ anticipé à la retraite des personnes en situation de handicap sera bien garanti, de même que la prise en compte des périodes indemnisées ou non, pendant lesquelles l’aidant familial apporte son aide à un proche malade, en situation de handicap ou de perte d’autonomie.

Une majoration de 5 % du complément AEEH ou de la PCH enfant pourra être accordé en soutien aux parents d’enfants porteurs de handicap, sans que cette dernière ne soit soumise à réduction ou cessation d’activité professionnelle.

Engagement N° 4 – Accélérer la mise en accessibilité universelle

1000 ambassadeurs du service civique pourront venir accompagner les gares, les bibliothèques et les commerces dans l’amélioration de leur accessibilité au public handicapé. Une application viendra, en 2022, compléter le dispositif en permettant à tous de voir en temps réel quels sont les lieux accessibles ou non.

Un accent sera également mis sur l’accessibilité numérique et notamment celle des programmes audiovisuels essentiels à la libre expression de ses droits de citoyen (campagnes électorales, événements majeurs, allocutions présidentielles, etc.). L’Élysée s’engage par ailleurs à rendre plus accessibles l’ensemble de ses communications à compter de la fin du premier trimestre de cette année.

Engagement N° 5 – Sensibiliser pour mobiliser

Parce que le handicap est encore trop souvent la cible de préjugé, de peur, voire de rejet, le gouvernement entend mener une large campagne de sensibilisation afin d’accélérer le changement de représentation du handicap et d’être un meilleur reflet de notre société.

L’objectif de cette campagne sera également un moyen de mettre en avant les compétences et savoir faire des personnes porteuses de handicap, aujourd’hui encore trop vues par leurs restrictions que par leurs capacités.

 

Envie de réagir à ces mesures et d’échanger avec d’autres aidants ? Laissez un commentaire sur notre page Facebook !

Partagez cet article