autisme-france

Comment reconnaître l’autisme chez son enfant ?

autisme-en-franceC’est une question tout à fait légitime lorsque vous pensez que quelque chose ne va pas avec votre enfant. Il a deux bras, deux jambes et dix orteils, mais son comportement vous préoccupe. Après avoir fait le tour des pathologies, la question de l’autisme se pose parfois.

L’autisme n’est ni une maladie, ni un handicap, mais un ensemble de plusieurs troubles dont l’intensité peut varier d’un individu à un autre. En effet, l’autisme se décline le long d’un large spectre balayant des situations très diverses. Il ne s’applique donc pas de manière identique chez tous les enfants et n’engendre pas les mêmes réactions.

 

L’Atelier des Aidants vous propose de parcourir les différents signes qui pourraient être révélateurs de troubles du spectre autistique ou d’autisme chez votre enfant.

Des interactions sociales différentes

La différence au niveau des comportements sociaux est généralement ce qui fait réagir les parents en premier, du fait de leurs caractéristiques significatives.

Les manifestations sociales peuvent prendre différentes formes, mais vous remarquez souvent que votre enfant ne vous regarde pas dans les yeux, fuit votre regard ou ne suit pas le mouvement des personnes ou des objets. Il peut aussi ne pas sourire ou ne pas réagir à l’appel de son prénom.

Vous pouvez noter une indifférence aux sons que vous lui présentez et qui produisent, normalement, une forme de curiosité. De nombreux parents consultent leur médecin à ce sujet, pensant que leur bébé est sourd. Vous pouvez aussi observer, au contraire, une sur-réaction aux bruits, d’où la complexité de comprendre ce signe.

Un refus de contact, comme un câlin, ou une absence de réaction lorsque vous vous apprêter à le porter peut également vous alerter. Alors que les bébés tendent généralement les bras dans leur berceau, ceux atteints d’autisme n’auront pas forcément ce réflexe.

De la même façon, ils peuvent ne pas vous réclamer ou ne pas se manifester lorsque vous vous approchez ou vous éloignez de lui, comme s’il ne vous reconnaissait pas. Ce genre de comportement est généralement difficile à vivre et vous alerte rapidement.

Lorsqu’il est en âge de jouer, vous pouvez aussi observer qu’il est souvent seul ou concentré sur une tâche très simple, devant laquelle il est en contemplation, comme regarder pendant des heures un objet bouger. Votre enfant ne va pas aller vers les autres, ni aimer partager ses affaires.

A partir d’un ou deux ans, les enfants sont généralement très actifs et vont vouloir vous montrer tout un tas d’objets, que ce soit en pointant du doigt ou en vous l’apportant. Ce genre de comportement est rare chez les jeunes autistes.

Un langage inhabituel ou absent

Plusieurs parents d’enfant atteint de troubles du spectre autistique, font état d’un retard ou d’une absence du développement du langage.

Dès le plus jeune âge, votre bébé est très calme et ne cherche pas à prononcer des sons ou à babiller. Il ne cherche pas non plus à communiquer par des gestes comme applaudir ou faire coucou.

Il faut savoir que certains enfants ne développeront jamais le langage parlé. Pour les autres, cela peut prendre du temps ou se faire de manière très particulière.

Il pourrait ainsi simplement répéter ce qu’il a entendu, que ce soit à la télévision ou de la bouche de quelqu’un, sans forcément comprendre ce qu’il dit. Le ton de sa voix peut aussi être monotone ou dissonant, comme s’il entendait mal.

Un autre comportement observé est le fait qu’il ne se sente pas concerné lorsque vous lui parlez, comme si vous vous adressiez à quelqu’un d’autre.

Des comportements particuliers

C’est souvent ce qui attache le regard des gens lorsque vous êtes en déplacement et qui pose de nombreuses questions. Votre enfant peut être très sensible aux changements dans son environnement et ne pas supporter le changement. Un trajet différent ou un objet déplacé peut venir briser la routine dans laquelle il s’était confortablement installé, et provoquer des colères ou des pleurs.

Votre enfant peut aussi développer un attachement particulier à des objets inhabituels et ainsi délaisser son ours en peluche pour une cuillère en bois ou la télécommande de la télévision. Il arrive aussi que vous observiez une manie lorsque votre enfant manipule des objets comme une obsession de les aligner parfaitement ou une nécessité de les tourner dans tous les sens.

Enfin, des mouvements inhabituels peuvent être caractéristiques de l’autisme et prendre la forme de balancements ou de battements des mains comme s’il s’agissait d’ailes.

 

Ces signes ne s’observent pas de manière identique et exhaustive chez tous les enfants atteints de troubles du spectre autistique. Cet article n’a, en aucun cas, vocation à déclarer si votre enfant est atteint d’autisme ou non. Consultez toujours un spécialiste pour un diagnostic formel.

Partagez cet article