Contrat et stage de rééducation professionnelle

Accueil > Adulte > Travailler et se former en tant qu’handicapé > Contrat et stage de rééducation professionnelle

Contrat et stage de rééducation professionnelle

Aidant, si votre proche est à la recherche d’un emploi ou s’il a perdu son emploi à la suite de la survenue d’un handicap, il peut demander un contrat ou un stage de rééducation professionnelle.

Qui peut en bénéficier ?

Votre proche peut faire la demande si elle/il a perdu son emploi à la suite d’un arrêt maladie, d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle. La cause doit être validée par le médecin du travail.

Le contrat de rééducation professionnelle

Qu’est-ce que c’est ?

Ce type de contrat permet à votre proche de suivre une formation théorique et/ou pratique lui permettant de retrouver son ancienne activité. Ce contrat est établi avec la CPAM et son ancien employeur ou un nouvel employeur. Sa durée peut varier de 3 mois à 1 an et peut être renouvelé une fois.

Comment le demander ?

Votre proche doit prendre rendez-vous avec le médecin du travail ou auprès de sa caisse primaire d’assurance maladie. Une réunion sera organisée avec le médecin du travail, un représentant de la sécurité sociale, l’employeur et votre proche pour définir le contrat. Il devra ensuite être validé par la MDPH.

Est-ce rémunéré ?

Oui, le montant de la rémunération de votre proche est prévue dans la convention collective de l’entreprise. Il s’agit au minimum du 1er échelon de catégorie professionnelle de sa catégorie. A la fin du contrat, le salaire sera au niveau de la qualification obtenue.

Le stage de rééducation professionnelle

Qu’est-ce que c’est ?

Ce type de contrat ressemble au contrat de rééducation mais il a pour but d’acquérir de nouvelles connaissances afin de pratiquer un nouveau métier. Ce stage a une durée de 10 à 30 mois et permet à votre proche d’obtenir un diplôme homologué par l’Etat.

Comment le demander ?

Votre proche doit remplir le document Cerfa n°13788*01 et l’envoyer à sa MDPH. Vous pouvez télécharger ce document, les éventuelles annexes selon sa situation ainsi qu’une notice pour vous guider sur le site officiel du service public :

Est-ce rémunéré ?

Ce stage est rémunéré. Le montant dépend de la situation de votre proche au moment de sa demande.

Si votre proche est en arrêt de travail : il reçoit les indemnités de la sécurité sociale. Elles peuvent être cumulées avec l’AAH ou la pension d’invalidité.

Si votre proche est demandeur d’emploi : il peut percevoir l’Aref, l’allocation d’aide au retour à l’emploi formation. Elle est attribuée à toute personne suivant une formation validée par Pôle emploi.

Pas toujours simple de trouver des informations claires et pertinentes sur la législation handicap, l’aménagement du domicile ou la gestion du quotidien d’une personne en situation de handicap ! Si c’est votre cas, sachez que vous êtes des millions d’aidants en France à partager les mêmes questions et les mêmes attentes. C’est pour cela que nous avons créé l’Atelier des Aidants. Ici, vous aurez accès à des fiches pratiques sur les aides auxquelles votre proche peut prétendre, des recommandations d’experts ou des conseils pour son bien-être. Des aides aux aidants complètes !