Les aides à l’emploi de l’Agefiph et de l’Etat

Les aides à l’emploi de l’Agefiph et de l’Etat

Aidants, sachez que l’Agefiph collecte grâce aux contributions versées par les employeurs des fonds afin de soutenir et maintenir en emploi les travailleurs handicapés. Ces fonds alimentent de nombreuses aides que perçoivent les travailleurs handicapés tout comme les entreprises qui les emploient.

L’Etat peut également aider les entreprises pour faciliter l’insertion professionnelle et le maintien de l’emploi des travailleurs handicapés.

Il est possible pour votre proche de constituer un dossier de suivi sur : agefiph.fr.

Qui peut bénéficier des aides Agefiph ?

Deux types d’entités peuvent bénéficier de cette aide :

Les entreprises :

Toutes les entreprises privées et les entreprises publiques soumises au droit privé domiciliées en France et employant/recrutant des travailleurs handicapés peuvent demander les aides Agefiph. Suite à cette demande, l’Agefiph évalue au cas par cas les situations et rend par la suite sa décision. Il est donc nécessaire de monter un projet qui doit porter sur le recrutement, l’évolution professionnelle ou le maintien dans l’emploi d’un ou plusieurs travailleurs handicapés.

Les travailleurs handicapés, les bénéficiaires de l’AAH ou de la carte d’invalidité…

Ces mêmes personnes souhaitant accéder à l’emploi, s’y maintenir ou entreprendre une activité non salariée peuvent faire une demande d’aide Agefiph à condition de résider et de travailler en France. Un dossier doit être constitué, généralement avec le soutien d’un conseiller à l’emploi, puis la demande est étudiée en fonction de son lien avec l’emploi et le handicap.

Quelles sont les aides proposées par l’Agefiph ?

  • L’aide au maintien dans l’emploi : elle est destinée aux entreprises dont un salarié déjà en poste devient handicapé ou connaît une aggravation de son handicap. Les travailleurs indépendants handicapés peuvent également en faire la demande.
  • L’aide à l’adaptation des situations de travail : son objectif est de compenser la situation de handicap grâce à l’adaptation du poste de travail par exemple.
  • L’aide à l’insertion professionnelle : elle a pour mission d’inciter les entreprises à recruter les demandeurs d’emploi handicapés, étant âgés d’au minimum 45 ans, ayant travaillé moins de 6 mois consécutifs au cours des 12 mois précédant le recrutement ou sortant d’un Esat, d’une entreprise adaptée ou d’un CRP.
  • L’aide à la conclusion d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation et l’aide à la pérennisation de ces mêmes contrats.
  • L’aide ponctuelle : elle expertise et apprécie les incidences du handicap et les actions à mener afin de le compenser.

Quelles sont les aides d’Etat ?

L’Etat peut apporter une aide complémentaire ou non à l’Agefiph à tous les organismes, établissements ou entreprises soumis à l’obligation d’emploi. Elle a pour but de faciliter la mise ou remise en emploi en milieu ordinaire des travailleurs handicapés. Elle peut par exemple concerner l’adaptation du poste de travail.

Son montant ne peut excéder 80% du coût induit par l’adaptation prévue par l’employeur ou 50% des dépenses d’encadrement supplémentaires afférentes à la période durant laquelle l’encadrement supplémentaire est nécessaire pour l’adaptation.

Afin de bénéficier de cette aide, une demande doit être faite auprès du préfet où est situé l’établissement. Doivent être transmis soit la justification des dépenses soit des descriptions techniques du projet et des devis. Dans tous les cas, un avis Comité d’Hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail est nécessaire. Ce dernier rend sa décision, au besoin après transmission au ministre de l’Emploi.

Pas toujours simple de trouver des informations claires et pertinentes sur la législation handicap, l’aménagement du domicile ou la gestion du quotidien d’une personne en situation de handicap ! Si c’est votre cas, sachez que vous êtes des millions d’aidants en France à partager les mêmes questions et les mêmes attentes. C’est pour cela que nous avons créé l’Atelier des Aidants. Ici, vous aurez accès à des fiches pratiques sur les aides auxquelles votre proche peut prétendre, des recommandations d’experts ou des conseils pour son bien-être. Des aides aux aidants complètes !