Rééducation

Rééducation

Après un accident traumatisant ou avec l’arrivée d’une certaine dépendance, votre médecin traitant peut proposer à votre proche des séances de rééducation. L’Atelier des Aidants fait le point pour vous sur cet aspect important de notre santé.

Qu’est-ce que la rééducation?

La rééducation consiste à prendre en charge des personnes ayant subi une maladie, une intervention chirurgicale, un accident avec ou sans traumatisme ou l’apparition d’un handicap.

L’objectif est de minimiser le plus possible les conséquences de ces événements et d’améliorer la qualité de vie de la personne en situation de handicap ou de la personne âgée en perte d’autonomie.

Souvent associée aux kinésithérapeutes, la rééducation peut aussi se faire avec des ergothérapeutes, des orthophonistes, des neuropsychologues, des infirmiers…

C’est un domaine pluridisciplinaire qui concerne tous les aspects de notre santé physique et mentale !

Mon proche en situation de handicap ou de dépendance en a-t-il besoin ?

On pense souvent à la rééducation après un accident avec fracture mais le champ d’action est bien plus vaste. Sachez qu’elle est aussi nécessaire pour :

  • Les accidents vasculaires cérébraux,
  • Les pathologies neuromusculaires ou neurodégénératives,
  • Les pathologies respiratoires et cardiaques,
  • Les troubles du langage,
  • Les troubles orthopédiques,
  • Les handicaps divers…

Il est toujours bon d’en parler avec le médecin traitant de votre proche porteur de handicap ou en situation de dépendance.

Comment se passe la rééducation ?

Le médecin interroge votre proche et identifie les problèmes rencontrés. Il peut demander des examens complémentaires (IRM, radio…) afin d’affiner son bilan. Une fois la situation correctement évaluée et les besoins identifiés, la prise en charge commence.

La durée est variable selon la pathologie : de quelques semaines à plusieurs mois dans la plupart des cas. Pour certains cas complexes, le suivi peut durer plusieurs années. C’est le médecin qui déterminera la fréquence des séances.

Votre proche suivra alors régulièrement des séances avec le ou les spécialistes adéquats. C’est aussi pendant cette période que des petits appareils ou des prothèses peuvent être conçus pour certains types de handicap ou en cas d’amputation.

Aidants, ne soyez pas surpris si votre proche reçoit aussi d’éventuels traitements ou médicaments en complément, cela peut en effet s’avérer nécessaire.

Préparer sa visite :

Il est important de réunir tous les documents de santé relatifs aux problèmes actuels de votre proche avant de vous rendre au premier rendez-vous avec un médecin en rééducation. Il pourra mieux évaluer la situation en connaissant parfaitement le passif de ce nouveau patient grâce aux résultats d’imagerie ou les traitements déjà reçus. Le médecin proposera alors le traitement le mieux adapté pour le suivi en rééducation.

Rappel : Si la rééducation a été prescrite à votre proche par son médecin traitant ou un spécialiste, les frais seront pris en charge par l’Assurance maladie.

Les principaux types de médecins en rééducation :

Masseur-Kinésithérapeute :

Le masseur-kinésithérapeute utilise les massages, les exercices d’assouplissement, les manipulations d’articulations et de muscles afin d’améliorer ou d’entretenir l’état de son patient. Il peut agir sur le renforcement musculaire, l’élasticité du corps, la motricité…

Orthophoniste :

L’orthophoniste aide les personnes en difficulté dans leur communication orale ou écrite. Sur prescription médicale, il apporte des solutions et des exercices pour minimiser un trouble ou un handicap.

Pédicure-podologue :

Le pédicure-podologue soigne les affections du pied et réalise des semelles orthopédiques. Il s’occupe aussi de rééducation à travers divers exercices avec les patients.

Ergothérapeute :

L’ergothérapeute aide les personnes porteuses de handicap à garder ou améliorer leur autonomie quotidienne. Il peut prodiguer des soins, agir sur l’environnement du patient, conseiller du matériel spécialisé et dispenser des formations sur les bons gestes à avoir.

Psychomotricien :

Le psychomotricien s’occupe de patients présentant des problèmes moteurs liés à des problèmes psychologiques. Il propose des exercices de mouvement, d’équilibre, de mémoire, de communication ou encore verbalise des émotions.

Diététicien :

Le diététicien prend soin des personnes présentant des troubles métaboliques ou d’alimentation. Il apporte des conseils sur les bons réflexes alimentaires, rééquilibre les repas ou définit un régime alimentaire adapté selon chaque cas : maigrir, grossir, diabète, hypertension…

Orthoptiste :

L’orthoptiste est spécialisé dans les troubles visuels. Il dresse un bilan du patient sur divers points comme l’acuité, le champ visuel, la reconnaissance des couleurs… Il propose des exercices pour rééduquer la vision du patient ou minimiser l’impact de certains handicaps.

Pas toujours simple de trouver des informations claires et pertinentes sur la législation handicap, l’aménagement du domicile ou la gestion du quotidien d’une personne en situation de handicap ! Si c’est votre cas, sachez que vous êtes des millions d’aidants en France à partager les mêmes questions et les mêmes attentes. C’est pour cela que nous avons créé l’Atelier des Aidants. Ici, vous aurez accès à des fiches pratiques sur les aides auxquelles votre proche peut prétendre, des recommandations d’experts ou des conseils pour son bien-être. Des aides aux aidants complètes !