La majoration pour la vie autonome

Accueil > Adulte > Exercer ses droits et obtenir ses aides > La majoration pour la vie autonome

La majoration pour la vie autonome

Droits de l'aidant d'un adulte handicapé

Mis à jour en Octobre 2020

Qu’est-ce que la majoration pour la vie autonome, également appelée la MVA ? Cette aide aux personnes handicapées est une allocation qui complète l’allocation aux adultes handicapées (AAH).

Cette aide aux adultes handicapés remplace l’aide à l’autonomie depuis le 1er juillet 2015. Elle apporte une aide financière aux adultes en situation de handicap afin qu’ils puissent adapter leur propre logement en fonction de leur handicap.

Majoration pour la vie autonome : conditions d’attribution

Aidant, afin que votre proche handicapé bénéficie de la majoration pour la vie autonome, il faut qu’il remplisse plusieurs critères:

  • Il doit percevoir l’AAH à taux plein ou en complément d’un avantage vieillesse ou d’invalidité ou d’une rente d’accident du travail, ou percevoir l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI),
  • Son taux d’incapacité doit être au moins égal à 80%,
  • Il doit disposer d’un logement indépendant et percevoir une aide au logement,
  • Il ne doit pas percevoir de revenu professionnel.

Quel est le montant de la majoration pour la vie autonome ?

Le montant de la majoration pour la vie autonome est de 104,77 € par mois et cette allocation pour les handicapés adultes est versée mensuellement.

Comment obtenir la majoration pour la vie autonome ?

Il n’y a aucune démarche à effectuer pour percevoir la MVA. En effet, c’est la Caisse d’allocation familiale (CAF) ou la Mutualité sociale agricole (MSA) qui l’attribue automatiquement lors de la demande AAH lorsque les conditions d’attribution sont remplies.

F.A.Q. des aidants

Majoration pour la vie autonome et retraite

Aidant, il n’est pas possible de cumuler la retraite et la MVA.

Majoration pour la vie autonome et complément de ressources

La MVA n’est pas cumulable avec le complément de ressources et donc elle ne l’est pas avec la garantie de ressources pour les personnes handicapées (AAH + complément de ressources). Votre parent aidé doit choisir entre ces deux aides.

Pas toujours simple de trouver des informations claires et pertinentes sur la législation handicap, l’aménagement du domicile ou la gestion du quotidien d’une personne en situation de handicap ! Si c’est votre cas, sachez que vous êtes des millions d’aidants en France à partager les mêmes questions et les mêmes attentes. C’est pour cela que nous avons créé l’Atelier des Aidants. Ici, vous aurez accès à des fiches pratiques sur les aides auxquelles votre proche peut prétendre, des recommandations d’experts ou des conseils pour son bien-être. Des aides aux aidants complètes !