Actus aidant juin

Actu aidant du mois de juin

L’Atelier des Aidants vous propose de découvrir en quelques lignes l’essentiel de l’actualité des aidants familiaux.

Formation : France Alzheimer au service des aidants

Afin d’accompagner les proches aidants de personnes atteintes de démence, de type Alzheimer, l’association France Alzheimer et maladies apparentées leur propose plusieurs dates de formation partout en France. Des ateliers où les aidants familiaux se retrouvent entre eux, afin de partager leurs expériences et obtenir aides, informations et conseils.

Voici les dates et les lieux des sessions à venir :

  • les jeudis 23 mai, 6, 13, 20 et 27 juin 2019, de 9h15 à 12h15 au centre communal d’action sociale (C.C.A.S) de Toulon, 100 rue des Remparts.
  • les mercredis 29 mai, 12, 19, 26 juin et 3 juillet 2019, de 9h30 à 12h30, au C.C.A.S de Brignoles, 2 rue de l’Hôpital.
  • les samedis 6 et 20 juillet 2019, de 9h à 17h30, à l’association France Alzheimer Var de Toulon, 36 rue Henri Poincaré.
  • les jeudis 10, 17, 24, 31 octobre et 14 novembre 2019, de 9h30 à 12h30, à la Maison de la Solidarité de Draguignan, 57 boulevard Bernard Trans.
  • les jeudis 24, 31 octobre et 7, 14, 21 novembre 2019, de 9h15 à 12h15, à l’EHPAD les jardins de mar vivo de la Seyne sur mer, 104 chemin de Mar Vivo aux Deux Chênes.

Pour plus de renseignements ou une éventuelle inscription, contacter : Christine BARRERA par téléphone au 04.94.09.30.30. Vous pouvez également consulter le site internet www.francealzheimer.org rubrique « nos activités » et retrouver tous les futurs événements de l’association.

Mobilité : des évolutions en faveur des aidés et leurs proches aidants

Dans le cadre du projet de loi « l’orientation des mobilités », le Sénat a adopté deux paragraphes incluant des améliorations au niveau des conditions actuelles de transport des personnes porteuses de handicap ou à mobilité réduite, et des solutions efficaces pour soutenir leurs aidants familiaux.

L’article L. 1111-5 du code des transports est modifié, avec deux alinéas ainsi rédigés :

« Des mesures tarifaires spécifiques sont prises en faveur des accompagnateurs des personnes handicapées ou dont la mobilité est réduite porteuses d’une carte invalidité ou d’une carte mobilité inclusion mentionnée à l’article L. 241-3 du code de l’action sociale et des familles ».

« Lorsqu’il existe un service de transport adapté aux personnes handicapées et à mobilité réduite, l’accès à ce service ne peut être restreint, ni par une obligation de résidence sur le ressort territorial, ni par l’obligation d’un passage devant une commission médicale locale, au minimum pour les personnes handicapées et à mobilité réduite disposant d’une carte mobilité et inclusion telle que définie au 1° du I du même article L. 241-3. »

Grâce à ces évolutions, certaines activités (comme le fait de voyager) deviennent plus accessibles aux personnes porteuses de handicap, ainsi qu’à leurs aidants.

Partagez cet article